Biomasse cellulosique

L'engagement de DSEC dans la construction d'usines de bioéthanol est possible grâce à ses connaissances techniques spécifiques des procédés de production de l'éthanol; cet article va vous permettre une meilleure compréhension du procédé de la biomasse cellulosique.

La biomasse cellulosique est la partie structurelle des plantes ; cela comprend les résidus agricoles (par exemple, la tige de maïs qui est toute la partie hors-sol de la plante, à l'exclusion des graines), les résidus forestiers (par exemple, la sciure), les principales fractions de déchets solides municipaux (déchets de papier et déchets de jardin), les cultures herbacées (par exemple le miscanthus) et les cultures ligneuses (par exemple, le peuplier) cultivées en tant que ressources énergétiques. Bien que distincts en apparence, ces matériaux comprennent tous environ 40-50% de celluloses et 20-30 % d'hémicelluloses, avec des quantités moindres de lignine et d'autres composés, tels que les sucres, huiles et sels minéraux.

La cellulose est un polymère de molécules de cellobiose (glucose-glucose), molécules de sucre qui sont physiquement reliées entre elles dans une structure cristalline qui fournit un support structurel aux plantes. Au sein de ces micro-fibrilles, on trouve de la cellulose sous deux formes, à savoir, amorphes et cristallines. La forme cristalline de la cellulose est particulièrement difficile à dégrader et constitue généralement le coeur des microfibrilles lignocellulosiques.

Bio-Ethanol Cellulosic biomass

L'hémicellulose est également constituée de sucres liés de façon covalente dans de longues chaînes (courtes, très ramifiées), mais elle comprend généralement cinq sucres différents: l'arabinose, le galactose, le glucose, le mannose et le xylose. En outre, l'hémicellulose est un matériau amorphe ramifié. La lignine est un composé phénylpropène qui peut être considéré comme charbon immature ayant une faible teneur en soufre. C'est un grand polymère complexe de phenylpropane et groupes méthoxy, une substance polyphénolique non glucidique qui incruste les parois cellulaires et cimente les cellules ensemble. Il est dégradable seulement par quelques organismes en produits de plus haute qualité tels que les acides organiques, les phénols et la vanilline.

Exigences du procédé en amont :

  • réduction de taille / broyage
  • prétraitement
  • hydrolyse
  • C6 - fermentation avec de la levure standard ou C5/C6 - Fermentation avec OGM.