Sucrerie de canne

Le sucre de canne est produit grâce à des technologies assez similaires à celles utilisées dans une sucrerie de betterave et que DSEC maîtrise également parfaitement.

Cependant, la canne à sucre est une plante totalement différente de la betterave à sucre : alors que la betterave sucrière est semée et peut être récoltée après +/- 6 mois, la canne prend plus de temps à se développer mais repousse après qu'elle ait été coupée et peut donc être récoltée plusieurs années consécutives (4 à 6) avant d'être replantée. La récolte de la canne peut se faire soit manuellement soit mécaniquement ; la canne est ensuite traitée directement dans un moulin. L’emplacement du champ de canne à sucre par rapport à l'usine est d'une importance capitale afin de réduire les pertes en sucre provoquées par la dégradation de la plante après la coupe, ainsi que les coûts logistiques.

DSEC choisira la méthode la plus appropriée pour l'extraction du jus de la canne à sucre après sa première décortication. Un laminoir tandem ou un diffuseur vont effectuer l'opération d'extraction, pendant que des moulins supplémentaires vont presser les résidus solides (bagasse) afin d'augmenter leur teneur en fibres. La bagasse pressée sera utilisée comme combustible pour la centrale de production de chaleur et d'électricité qui, en général exportera de l'électricité vers le réseau public. Le choix entre un laminoir tandem et un diffuseur sera dicté par la capacité, les caractéristiques de la canne, les performances d'extraction attendues et le concept général de l'usine.

banner sector3

Tout comme pour les sucreries de betterave, DSEC connaît parfaitement ces opérations ainsi que les technologies afférentes à la production de sucre de canne, à savoir : la purification, l’évaporation, la cristallisation, etc. DSEC maîtrise entièrement la conception de tous les équipements et installations auxiliaires qui sont inhérents à toute installation industrielle.

Le sucre qui est produit naturellement dans un moulin à canne doit être raffiné car il est doté d'une coloration particulière et contient encore quelques impuretés. L'opération de raffinage peut être conçue par DSEC de deux façons:
Soit DSEC fait en sorte que l'usine elle-même produise du sucre raffiné; soit ce dernier est produit par une autre raffinerie autonome, qui est alors alimentée en sucre brut et située à proximité du marché de consommation.

Plus d'informations à propos des outils DSEC: