Procédé en aval

L'engagement de DSEC dans la construction d'usines de bioéthanol est possible grâce à ses connaissances techniques spécifiques des procédés de production de l'éthanol; cet article va vous permettre une meilleure compréhension du procédé en aval.

L'alcool dans le moût de fermentation est ensuite concentré grâce à la distillation et à la rectification, avant d'ajuster la teneur en eau grâce à la déshydratation. Le résidu de distillation, appelé vinasse, est d'abord évaporé et ensuite séché pour produire de l'alimentation animale, appelée DDGS. Cependant, le séchage du DDGS requiert une grande quantité d'énergie (fuel ou gaz naturel). Si les parcs d'engraissement se trouvent à proximité, l'alimentation animale pourra donc être vendue sous forme humide, appelée WDGS. En ce qui concerne la canne a sucre et les mélasses, les résidus - les vinasses - étaient habituellement retournés sur les champs comme fertilisant. Par soucis de durabilité et suite aux changements de législation, l'épandage des vinasses sur les champs est aujourd'hui dans la plupart des cas interdit. Par le passé, la combustion des DDGS s'est avérée infaisable suite à des difficultés procédurales et une perte d'efficacité liée à la haute teneur en humidité (à cause de la haute teneur en eau des vinasses).

La réalisation d'unités de biogaz n'a à ce jour pas été concevable dans de grandes installations à cause des quantités de vinasse trop importante.

Bio-Ethanol Downstream Process

Groupes du procédé en aval:

  • Distillation
  • Rectification
  • Déshydratation de l'éthanol (tamis moléculaire, membranes, ou distillation par entrainement)
  • Décantation
  • Evaporation
  • Séchage